Le camp de réfugiés de Deheishe

camp housesLa fondation de l'Etat d'Israël en 1948 suivit l'expulsion d'environ 750.000 Palestiniens des régions côtières et des plaines de Palestine. Ils furent contraints d'émigrer vers des régions plus à l'est, nombre d'entre eux franchissant les frontières des Etats arabes limitrophes. L'UNRWA (United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near East - Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient) concéda des terres pour ces réfugiés et put ainsi finalement mettre un terme à cette situation dramatique. En tout, ce furent 61 camps de réfugiés qui furent créés. L'un d'eux est le camp de réfugié de Deheishe, construit en 1949 sur un territoire d'une dimension d'environ 430 dunums (soit environ 1 km carré) à l'intérieur des frontières de la ville de Bethléem dans la Rive Ouest.

Les Palestiniens qui se retrouvèrent à Deheishe venaient de plus de 45 villages situés à l'ouest de Jérusalem et d'Hébron.

Deheishe est l'un de ces camps de réfugiés qui furent établis comme solution humanitaire temporaire au problème du logement des familles palestiniennes expulsées. Regroupés en tentes, les réfugiés y vivaient toute l'année dans des conditions extrêmes. Vers la fin des années 1950 l'UNRWA commença à construire de très sommaires unités de logement: une seule pièce de 10 mètres carrés, avec des murs de 10 cm d'épaisseur et de 2,45 m de haut, un toit en acier et un sol en béton brut. La principale caractéristique de ces "logement" était qu'il y faisait un froid cruel en hiver et une chaleur insupportable en été. Pour ces raisons, de plus en plus de réfugiés commencèrent à construire leurs propres maisons de façon à ne plus avoir à vivre dans les taudis de l'UNRWA. Cependant, le nombre de problèmes n'a pas diminué depuis lors. Il y a aujourd'hui environ 15.000 habitants vivant à Deheishe, répartis en à peu près 3000 familles, pour 2800 abris. Comme les autres réfugiés vivant dans des camps ailleurs dans le monde, les habitants de ce camp à la population très dense doivent faire quotidiennement face à de nombreux problèmes:

LOGEMENT

SERVICES PUBLICS

ENVIRONNEMENT ET HYGIENE