Il n’y a pas de limites à la créativité

creative workshopsAteliers créatifs

L'idée est de travailler avec les enfants afin de construire et décorer de petites boîtes d'allumettes. Dans les boîtes sont ensuite mises des graines de fleurs typiques de cette région. Nous vendrons ces boîtes aux amis de Karama et l'argent servira à acheter le matériel qui servira aux futurs ateliers.

Cet atelier est très apprécié, surtout par les enfants qui se plongent dans le monde du papier à soie, des paillettes, des verres colorés - tout en sentant en même temps une solidarité avec les autres, et en prenant part de façon active au développement de Karama.

Atelier Dabka

dbakaUn groupe de nos enfants de Karama a été formé à apprendre et pratiquer la danse traditionnelle arabe, le Dabka. Plusieurs fois par semaine, garçons et filles se rencontrent dans le centre pour y apprendre la danse, sous l'égide d'un autre garçon, étranger au groupe. Pendant leur entraînement de nombreux enfants de Karama les regardent, visiblement impressionnés par leurs danses et savourant la musique arabe. 

Le projet d'exposition

Karama lança un projet culturel qui visa à décrire le camp du point de vue des enfants. Ce projet se clôtura par une exposition de photographies, de dessins et de peintures réalisées par les enfants. Le projet culturel voulait communiquer aux spectateurs les expériences, les pensées et les sentiments des enfants de réfugiés parlestiniens. Il s'agit d'une façon créative de stimuler les enfants et de les aider à exprimer leur propre histoire et  faire part de leurs conditions de vie actuelles.

photoproject