Les enfants de Karama

childrenLes enfants représentent actuellement 65% de la population totale du camp de réfugiés de Deheishe. Le cursus éducatif est insuffisant et incomplet (faible niveau d'éducation, plus de 45 étudiants dans une seule classe, classes en nombre insuffisant, aides insuffisantes à l'enseignement). De plus, les parents ne peuvent fournir l'appui matériel nécessaire pour leurs enfants. En conséquence, les enfants se voient obligés de travailler pour compenser le manque d'argent. 

Il y a un grave manque de terrains de jeux et de services pour les milliers d'enfants du camp. Les seuls endroits où ils peuvent se retrouver sont les rues, qui sont étroites et dangereuses en raison de la circulation incessante. En conséquence, ils ont crucialement besoin d'un endroit où ils pourraient réaffirmer leur enfance et participer à des activités stimulant leurs talents et leur créativité. 

Les enfants désireux de se joindre à nos activités - totalement gratuites - sont tous les bienvenus.